"Matrimoine". Le mot surprend, agace ou intrigue. Méconnu du grand public, très peu utilisé dans les institutions culturelles, il a piqué la curiosité de la journaliste Anaëlle Abasq. C'est en rencontrant les militantes de HF Bretagne qu'elle découvre que, réduit au seul "patrimoine", notre héritage culturel commun ne peut être qu'incomplet. Micro à la main, elle se prépare à partir sur les traces des créatrices qui marqué l'histoire de la région. En chemin, elle croisera sûrement la brûlante question de la place des femmes dans les arts et la culture en 2020.

Stumm al lenner goulennet

Kod da enlakaat e-barzh ho pajennadoù :

Disoc'h :