L'émission de ce jour a été enregistrée à la fin du confinement, David Hemery de Bretagne Vivante dresse le tableau d'un littoral qu'on a laissé en paix, de l'herbe pousse sur les chemins d'accès aux plages, et il y a de la végétation sur le sable qui commence à poindre, les gravelots à collier interrompu, nouelig pikous en breton un petit limicole présent en Bretagne mais dont les effectifs méritent qu'on les protège, sont en pleine couvaison de leurs oeufs sur la laisse de mer cette partie entre le sable mouillé et le sable sec des plages.
(photo Bretagne Vivante)

Stumm al lenner goulennet

Kod da enlakaat e-barzh ho pajennadoù :

Disoc'h :